Sarkozy présente la météo

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/124/20101211sarkozy_a_la_meteo.png

Décidément, le pouvoir de la neige dépasse tout ce qu'on pouvait imaginer ! Non seulement elle traumatise jusqu'à la démence le ministre de l'intérieur (la peur des rues inclinées), ramène en enfance le premier ministre (c'est la faute à la météo), mais elle réussit même à nettoyer les pages du journal ! L'immonde tâche d'encre en neuf lettres qui pollue les collonnes depuis des années a presque disparu pendant deux jours suite aux intempéries ! Presque seulement, hélas, car le président s'est senti un devoir d'intervenir dans le pitoyable spectacle offert par le gouvernement, et de commenter les problèmes liés à la neige. Ce faisant, il nous a offert une bonne blague puisque selon lui toutes les infrastructures se sont retrouvé retardées de deux jours, lui-même intervenant deux jours après la tempête !

 

Si cette absence fait du bien, elle pose tout de même quelques questions. Pourquoi un homme politique dont toute l'existence est fondée sur les médias se met-il soudain à délaisser son terrain de prédilection ? Il y a au moins deux explications possibles :

 

1 - Sarkozy teste une nouvelle méthode de présidence en prenant de la hauteur et du détachement. En se donnant une image de vrai président serein et au-dessus des autres, il se rapproche de ses prédécesseurs et compte se distinguer sur une nouvelle "rupture" avec lui-même.

 

2 - Fatigué de chercher à plaire à un peuple qu'il méprise, il a décidé de profiter de la situation actuelle sans plus chercher à berner qui que ce soit. Aussi abject qu'il soit, 2012 se rapproche, et on le supportera bien un an et demi si on est sûr qu'il va partir...pour laisser la place à une autre pourriture du même tonneau, style Copé ou Fillon.

 

En attendant, qu'il continue à se taire. Ca fait du bien !

Publié dans Elections

Commenter cet article