Vision d'Apocalypse !

Publié le par Noir Papillon

20110227hortefeux_elysee.png

Le remaniement du 14 novembre n'avait pas convaincu grand monde. Annoncé longtemps à l'avance, il n'avait eu pour seule valeur que l'éviction d'Eric Woerth. Cette fois, le président a choisi de remanier en catimini, sans annonce, et à la va-vite, acculé par la Révolution Arabe. En effet, il n'y a pas qu'en France que les propos et l'attitude de la ministre des affaires étrangères française ont choqué. Mais plutôt que de prendre de la hauteur et de limoger la fautive, Sarkozy a choisi de se cacher encore derrière un "remaniement".

 

Plus que l'éviction d'Alliot-Marie, hautement prévisible, on notera le départ de Brice Hortefeux. Indéboulonnable depuis six ans, le ministre se retrouve éjecté dans l'ombre, totalement dépassé par l'actualité. On s'en débarrasse en douce, histoire d'éviter un scandale de plus. Il faut dire que son ardoise commençait à être sacrément remplie :

 

- Atteinte à la présomption d'innocence 

- Atteinte à la présomption d'innocence (bis)

- Atteinte au droit de grève par la force 

- Injure raciste

- Mesures racistes et dissimulation de vérité

- Négligence envers les citoyens

- Parti-pris pour des flics truands contre la Justice de France

- Propos insultants envers des pays voisins et amis

 

Honnêtement, on en serait presque déçu. On aurait aimé le voir couler, emporté par une affaire de trop, mais sans doute était-ce plus qu'il ne méritait. Une sortie de caniveau, voilà qui lui sied. Hélas il devrait bientôt revenir, probablement en tant que conseiller à l'Elysée.

Publié dans Politicage

Commenter cet article

Cedric 05/03/2011 00:07


si je me trompe pas si ce cher Brice n est plus ministre c est qu il doit se charger de la campagne de 2012 pour contrer une certaine Marine et ses copain qui on l air de gagner méchament du
terrain