Violences policières

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/82/20101015irresponsables.png

Tiens ? On a cessé de nous seriner avec la guéguerre des chiffres. Depuis l'entrée des "jeunes" dans le mouvement populaire, il n'est plus question que de violences et de dérapages. Casseurs, bien sûr, qui profitent des manifestations pour agir, mais les nouvelles inquiètent surtout du côté de la police. A Montreuil, des lycéens ont été blessés suite à une riposte violente des forces de l'ordre à des envois de projectiles (Les projectiles en questions seraient des canettes) Une autre personne a été blessée par un lancer de bombe lacrymogène en plein visage qui lui fracturé la boite crânienne. On peut multiplier ces faits divers. Il n'y a pas que les jeunes puisqu'un journaliste de canal + a subi lui aussi un matraquage particulièrement musclé !

 

Qu'est-ce qui arrive à la police française ? De sérieux soupçons commencent à peser comme quoi ces policiers zélés agiraient sur ordre, soit pour instiller la peur, soit pour envenimer le conflit. Les deux options sont hélas très crédibles. Mais une chose est sûre ; on sait maintenant pourquoi le gouvernement insistait tant pour que les jeunes ne descendent pas dans la rue. Les rue de France ne sont plus sûres; elles sont remplies de psychopathes incontrôlables armés de matraques, de gilets pare-balles et de flash-ball...

Publié dans Manifestations

Commenter cet article