Qu'est-ce qui retient Eric Woerth de porter plainte ?

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/31/20100817verite.png

Après l'affaire Bettencourt, l'affaire César et les légions du déshonneur suspectes, Eric Woerth est de nouveau attaqué. Un homme de pouvoir ainsi pris d'assaut devrait réagir. Soit démissionner, soit lancer les procédures qui s'imposent.

 

Mais non, Eric Woerth est en vacances.

 

L'acharnement dont il est victime n'est pas seulement le fruit de son parcours douteux. Les médias se sont laissé mener à la baguette par le gouvernement, au prix de leur propre crédibilité. Il leur faut désormais se racheter, et quel meilleur moyen pour cela que de faire tomber les têtes après avoir léché les bottes ?

 

Si Eric Woerth tombe, la vengeance frappera quelqu'un d'autre. Ce ne sera guère difficile puisqu'il sont tous plus ou moins suspect de quelque chose. Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'on puisse atteindre le président.

 

Mais si Eric Woerth tombe après avoir quitté son ministère, ça n'aura plus le même impact. Le pouvoir restera hors d'atteinte de la Justice dans l'esprit des gens, et tout sera à refaire.

 

Bref, c'est la course contre la montre. L'affaire Bettencourt s'enlise, on en trouve une autre, et pendant ce temps, le gouvernement fait tout trainer.

 

Alors Eric Woerth ne portera sûrement pas plainte, ni ne démissionnera.

Publié dans Politicage

Commenter cet article

HReiss 17/08/2010 22:54


Le graphisme me plait.


bob 17/08/2010 12:29


Et finalement ça fera comme Pasqua : 1 an avec sursis.