Le nouvel enseignant français, sans matériel ni formation

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/45/20100902professeursansrien.png

Cette rentrée 2010 risque bien de rester dans les annales comme la plus mal préparée par les soi-disant "hautes" sphères. A cause d'une réforme faite à la va-vite sur les programmes, les manuels scolaires ne sont pas prêts. Rien que cela, couplé aux habituelles restrictions de personnel enseignant de plus en plus drastiques, annonce une rentrée compliquée. Mais il y a mieux.

 

En changeant les critères d'admission au poste d'enseignant, on se retrouve cette année avec une fournée de nouveaux enseignants qui n'ont bénéficié ni de l'ancienne formation pédagogique IUFM, ni de la nouvelle, intégrée aux années de master. Bref, des professeurs qui n'ont bénéficié d'aucune préparation pour affronter une classe.

 

Face à de telles démonstrations d'incompétence, les critiques pleuvent sur le ministère de l'éducation nationale. Pout toute réponse, le ministre Luc Chatel demande qu'on lui cite une seule rentrée où les syndicats parlent pas de difficultés.

 

Soit, monsieur le ministre ; toute rentrée est complexe et porteuse de nombreuses difficultés, mais celle-ci risque tout de même de rester dans les annales du fait de votre magistrale incompétence. Chaque année l'éducation nationale est mise à mal par des réformes souvent malvenues. Celles-ci ne sont pas pires que les précédentes, mais ont en plus été mise en place selon un calendrier fait en dépit du bon sens.

Publié dans Education

Commenter cet article