On ne dit plus publicité...

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/143/20110120sondage_magique.png

En attendant le début officiel de la campagne présidentielle, les sondages se suivent et se ressemblent. L'écart entre Martine Aubry ou DSK et Sarkozy se creuse, tandis que le président ferait toujours jeu égal avec Ségolène Royal. Marine Le Pen arriverait bonne troisième, laissant tous les autres loin derrière elle. Bref, absolument rien de nouveau. Pourtant ce sondage se retrouve dans les premières places des sites d'information ce matin.

 

Il y a deux raisons simples à cela : d'abord, l'actualité n'a pas beaucoup bougé depuis hier, et les sondages bouchent bien les trous. Ensuite, l'élection de Le Pen fille à la tête du Front National (quelle surprise !) en fait l'objet médiatique du moment.

 

Cependant, cela n'explique pas l'absence totale d'originalité de cette enquête. Quitte à lancer une opération de ce genre (assez coûteuse rappelons-le), avoir un peu de matière neuve serait le bienvenu. Au lieu d'envisager le second tour avec les seuls socialistes et Sarkozy, pourquoi ne pas tester les résultats d'un second tour Le Pen-Villepin, d'un Mélenchon-Aubry ou d'un Joly-Bayrou ? Parce que ces hypothèses seraient absurdes, ou sans intérêt ?

 

C'est probablement là que se dévoile l'objectif d'un sondage de ce genre répété avec uen telle lourdeur : faire rentrer dans les crânes que Nicolas Sarkozy sera forcément présent au second tour, que seuls les socialistes peuvent l'affronter, et que si on s'écarte de ce scénario, gare à nous ! Ce sera 2002 bis, le retour du FN. Bref, il ne s'agit, encore une fois, que de propagande. Une simple publicité.

 

Comme disait Coluche, la publicité, ça s'adresse uniquement aux débiles mentaux. Il faut croire qu'on est désormais tous concernés...

Publié dans Elections

Commenter cet article

D.Syne 21/01/2011 12:21


Et quelque chose me dit qu'ils n'ont pas fini de nous le ressortir en plus...