Mauvais choix

Publié le par Noir Papillon

20110316_kadhafi_teigneux.png

Les choses s'annonçaient bien. En dépit des centaines de victimes, la révolution faisait son chemin en Lybie. Les villes tombaient une à une aux mains des insurgés, les USA déployaient un dispositif militaire autour du pays, et même Sarkozy décidait de prendre le parti révolutionnaire !

 

Mais la belle mécanique s'est arrêtée. L'Europe se montre encore une fois incapable de prendre une décision politique, et dans son empressement à faire bonne figure auprès de son électorat déçu, le président français a finalement tiré contre son camps. Les Etats-Unis ne bougent plus. On peut comprendre leur hésitation à s'engager dans un troisième conflit alors qu'ils doivent déjà s'occuper de l'Irak et de l'Afghanistan. Mais quelles que soient les raisons, on a abandonné les Libyens à leur sort. Juste ce qu'il fallait à Kadhafi pour reprendre les choses en main et dresser une puissante force de mercenaires.

 

C'est désormais la guerre civile, et le dictateur semble bien parti pour la gagner.

Publié dans Révolution Arabe

Commenter cet article