Le savoir-faire français en action

Publié le par Noir Papillon

20110219savoir_faire_francais_bahrein.png

Alors que la Révolution Arabe prend un jour particulièrement sanglant, de nouvelles révélations viennent entacher l'image de la France en général et de Michelle Alliot-Marie (encore ?!) en particulier. En effet, on apprend que le fameux "savoir-faire français" que la ministre proposait il y a peu au dictateur Tunisien Ben Ali est enseigné aux forces de certains pays peu démocratiques, dont Bahreïn, où la révolte est actuellement réprimée dans le sang.

 

La ministre serait personnellement impliquée dans l'affaire, puisqu'elle l'aurait elle-même gérée et signée. Le quay d'Orsay relativise cependant cette attaque, car si un accord a bien été passé en 2007, il attend toujours une ratification côté Bahreïn (qui ne risque pas d'arriver, ce processus de ratification d'existant pas dans cette monarchie). Mais qu'elle soit personnellement impliquée ou non, une chose reste : ces violentes forces de répression ont été formées par la France, la pratique remontant à plus loin dans le temps.

 

Bien sûr on trouvera toujours à objecter que la responsabilité revient au pouvoir qui fait un mauvais usage des bons conseils qui lui sont prodigués. Bref, on ne pouvait pas savoir que ça tournerait mal ? C'est vrai. Qui aurait pu se douter qu'un corps de maintien de l'ordre entièrement composé de mercenaires étrangers et religieusement opposé au peuple de Bahreïn pourrait un jour se retourner contre lui ?

 

A défaut d'optimisme, les récents évènements ont au moins de mérite de nous ouvrir les yeux sur l'état déplorable du monde et de la France en particulier. Pour ma part, si je me doutais que le tableau n'était pas glorieux, je ne soupçonnais pas qu'il fut laid à ce point.

Publié dans Révolution Arabe

Commenter cet article