Le premier parti de France

Publié le par Noir Papillon

20110321_victoire_abstention.png

Le premier tour des cantonales se conclut par une abstention record à 56%. Encore faut-il ne pas oublier que ce pourcentage ne se réfère qu'aux inscrits sur les listes électorales. La proportion de personnes à avoir boudé les urnes est donc encore plus élevée.

 

Bien entendu, tous les journeaux, ministres et politiques de tout bord se sont précipités pour analyser les résultats, avant tout consternés par la "hausse terrifiante du FN". Désolé mais pour ma part je n'ai rien relevé de tel. A l'échelle nationale, on observe à peu près ceci :

 

Front de gauche : 9%

Ecolos : 8%

Socialistes : 25%

 

Modem : ras des paquerettes

 

UMP : 16%

FN : 15%

 

Pour qui se donne la peine de lire les programmes électoraux, écologistes et communistes avancent des propositions très semblables. Leurs scores cumulés donnent donc 17%, deux points de plus que le Front National qui réalise une performance tout à fait ordinaire, et même très en deça de ce que les récents sondages pouvaient laisser croire. Ce n'est pas tant le FN qui monte que l'UMP qui n'en finit plus de dégringoler. La copie ressemble maintenant tellement à l'original qu'on ne peut même plus la distinguer par les urnes. Les deux partis sont devenus à ce point semblables que la majorité a refusé toute alliance pour faire blocage au FN, expliquant qu'elle n'a rien en commun avec le PS. Une pierre de plus à l'édifice de la stratégie extrème-droite pour 2012.

 

 

Bref, malgré la très grande abstention, ces résultats correspond en gros aux sondages répétitifs qu'on subit depuis six mois, à deux détails près : les deux partis de droite, UMP et FN, se retrouvent largement plus bas qu'annoncé.

Publié dans Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article