La guéguerre des chiffres, version sanglante

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/136/20110110_france_tunisie_pareils.png

Les manifestations en Tunisie ont pris un tournant sanglant ce week end. Il est assez difficile d'établir une version correcte des faits faute d'information fiable, mais même le gouvernement reconnait que les forces de l'ordre ont ouvert le feu, selon lui en situation de "légitime défense". Les chiffres varient avec les sources et avec le temps. L'autorité n'a reconnu que deux morts dans un premier temps, aujourd'hui elle en est à quatorze. Les sources moins officielles mais peut-être plus crédibles font état de plusieurs dizaines de victimes décédées.

 

Honnêtement, qui se soucie du nombre ? Les circonstances mériteraient d'être mieux connues, mais on ne résume pas un massacre à un chiffre ! La police a tiré sur des civils ! Pourtant, partout sur le web, l'info est traitée à l'identique, avec juste un chiffre qui augmente, lentement.

 

Finalement, en France ou en Tunisie, les gouvernements on trouvé la parade à l'information : chasser le vrai scandale, se focaliser sur des nombres et ne débattre que d'eux, sans fin.

Publié dans Révolution Arabe

Commenter cet article

D.Syne 10/01/2011 13:01


He he he :D
Il y a du vrai la-dedans ;)