La guéguerre des chiffres

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/71/20101002guerredeschiffres.png

Nouvelle journée de manifestations, avec des chiffres comparables à ceux du 23 septembre. Par "comparables", comprenez qu'ils baignent dans le même ridicule extraordinaire. En baisse selon la police, en hausse selon les syndicats, avec des écarts allant parfois du simple au décuple. Les uns se flattent d'une baisse du nombre de manifestants, les autres d'une hausse, etc...

 

On s'en fout.

 

Quelle est la réponse du gouvernement ? Les leaders syndicaux disent que le pari est gagné parce qu'ils ont rassemblé une foule considérable. Ils n'ont rien gagné du tout si la réforme n'évolue pas ou ne recule pas.

 

Dans cette affaire, chaque camp regarde ses propres chiffres, et en tire ses propres conclusions qui lui font plaisir, et... c'est tout. Le débat n'a pas avancé d'un poil, parce qu'aucun des camps ne veut entendre ce que l'autre a à lui dire. D'un côté, la réforme est incontournable. De l'autre elle est inacceptable. Et on en est toujours là. Le gouvernement attend tranquillement que les gens se lassent, puisqu'ils ont tant à perdre, et lui rien.

 

Alors en attendant, on peut toujours se bagarrer sur les chiffres.

Publié dans Manifestations

Commenter cet article