Finalement, non ; ça ne peut plus être pire

Publié le par Noir Papillon

20110513_fukushima_coeur.png

La chose est désormais admise, le combustible nucléaire a percé la cuve centrale du premier réacteur de Fukushima. La bonne nouvelle, c'est qu'on ne voit vraiment pas comment les choses pourraient empirer à présent en ce qui concerne la centrale elle-même.

 

La mauvaise, c'est que les raisons de cette défaillance semblent venir de l'usage d'un inox à la résistance insuffisante, et que ce choix de matériau serait mondial.

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Belzaran 13/05/2011 15:43


C'est du bel humour noir ! Ca pique !