Enfin un ministère efficace !

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/83/20101016ecologie.png

Le blocage des raffineries de pétrole et des ports d'approvisionnement, jusqu'ici peu relayé dans les médias, a pris la première place des informations préoccupantes. Désormais toutes les raffineries sont en grève, et l'état a dû faire appel aux forces de l'ordre pour accéder aux réserves de sécurité. Utiliser ces réserves pour endiguer l'effet d'un mouvement social alors qu'elles sont censées servir en cas de danger national laisse songeur.

 

Reste que la situation devient critique. Selon la tribune.fr, l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle n'aurait plus que 48h de carburant devant lui. Le ministère de l'écologie a pour sa part annoncé que les réserves dureraient jusqu'à lundi soir ou mardi. Le ravitaillement ultérieur "serait" cependant assuré, mais les moyens utilisés restent mystérieux.

 

Face à cette débauche de moyens plutôt réussie, l'attitude du gouvernement a le mérite de la clarté. Il ne s'agit pas de dialoguer mais d'endiguer au maximum tout ce qui pourrait avoir un peu d'impact dans les grèves ou les manifestations. On sait peu de choses sur la façon dont les sites de dépôts ont été débloqués, sinon qu'il y a eu appel aux forces de l'ordre. Les débordements de violence policière peuvent être dissuasif. Il s'agit donc de garder tout sous contrôle.

 

L'agitation actuelle n'a rien d'une revendication populaire aux yeux de nos chers dirigeants. C'est une anomalie à détruire. Point.

Publié dans Manifestations

Commenter cet article