Du pov' con aux pédophiles

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/111/20101123journalistes_pedophiles.png

 

Le président est un homme mal-aimé et maltraité. Alors que l'affaire Karachi envahit la sphère médiatique, des journalistes malveillants se permettent de venir lui poser des questions à ce sujet. Las d'être ainsi harcelé sans preuve, Nicolas Sarkozy n'hésite pas à contre-attaquer et à traiter ces cancrelats de "pédophiles". Puisque eux se permettent d'accuser sans preuve, pourquoi lui ne ferait pas de même ? Il réutilisera la formule à plusieurs reprises avant de les saluer sur un "amis pédophiles, à demain !". Quel formidable sens de la répartie, monsieur le président ! Le lendemain, ces mêmes journalistes ne faisaient plus les fiers et osèrent à peine aborder le sujet.

 

Pierre Desproges définissait un ami par sa capacité à vous décevoir. Mais quel ami formidable, merveilleux, irremplaçable, s'incarne alors dans Nicolas Sarkozy ?!? Comment fait-il ? Comment parvient-il à creuser encore alors qu'on croit qu'il a touché le fond ? La Une des journeaux lui manque-t-elle à ce point ? A priori non, puisqu'il y a eu intervention pour tenter de faire disparaitre toute trace de ce dérapage, survenu en off.

 

Peut-être est-ce nous qui sommes trop limités. Il doit y avoir quelque part une sorte de blocage qui nous empêche de concevoir qu'un truc pareil puisse exister et encore plus occuper le poste le plus important du pays. Peut-être l'indécence de Nicolas Sarkozy est-elle tout simplement insondable, et entraine une fascination qui l'a poussé au triomphe ?

 

Et honte à moi qui fais encore un article sur lui pendant que la Belgique se désintègre, que l'Irlande se fait dévorer par le FMI, que les obus volent entre les deux Corées... et que Brest perd la première place en ligue 1.

Publié dans Affaires

Commenter cet article

HReiss 23/11/2010 13:07


RALQ les grosses ficelles du sarko.com.