Des policiers infiltrés parmi les casseurs ? Impossible !

Publié le par Noir Papillon

http://noir.papillon.free.fr/illustration/cactusalites/91/20101027policierscasseurs.png

 

De lourds soupçons pèsent sur le ministère de l'intérieur : certains casseurs seraient en fait des policiers en civil qui auraient eu la consigne d'agir ainsi pour casser l'élan de sympathie à l'égar du mouvement. C'est en tout cas le discours tenu par Jean-Luc Mélenchon, leader du Front de Gauche. Bernard Thibault (CGT) rejoint ce constat, affirmant que des syndicalistes auraient repéré de tels agissements.

 

Directement visé, car responsable des actions policières, Brice Hortefeux dément formellement mais ne portera pas plainte pour ne pas faire de publicité à Mélenchon. Vu le goût de ce gouvernement pour les procédures, on a bien du mal à croire qu'il n'agit pas ainsi plutôt pour éviter une enquête dont les issues ne seraient pas à son avantage. Même sans cela, ce telles accusations n'ont rien d'étonnant. De tout temps les dirigeants, de gauche comme de droite, se sont livrés aux pires manoeuvres pour saper les mouvement populaires. La seule nouveauté, c'est que les moyens de communication modernes ne laissent plus rien passer et que les choses se savent désormais.

 

Alors, arrêtons de faire semblant de découvrir la Lune et réjouissons-nous. A l'avenir, ces policiers infiltrés seront contraints à beaucoup plus de subtilité.

Publié dans Manifestations

Commenter cet article

garv 27/10/2010 15:02


Ouais, enfin ça ne veut pas forcément dire que TOUS les casseurs sont des faux. Les quelques uns que j'ai vu n'avaient pas du tout l'air de policiers, même en civil...